Protection contre les impacts

Attaque no 2 : Impact

Impact: Des coups constants et des frappes répétées de la machinerie lourde menacent de fissurer même les sols en béton industriels et les stations de transfert les plus épaisses. L'EmeryTop 400 est la première ligne de défense. Dans ce test important, l'EmeryTop 400 est comparé à une chape populaire en fer à l'aide de la procédure de test de résistance aux impacts de la norme ACI 544.2. Il a prouvé être également aussi résistant aux impacts que la chape en fer.

Cette catégorie de protection inclut les chapes. Les produits de ce type ne doivent pas seulement protéger la zone d’usure près de la surface de l'abrasion, mais également protéger le béton sous-jacent des impacts et des charges ponctuelles. Afin de protéger les sols industriels des impacts et des charges ponctuelles, le matériau de protection doit produire une zone de protection.

Pour comprendre comment cette zone de protection fonctionne, nous devons avant tout comprendre les lois physiques par lesquelles une charge voyage dans un matériau. Lorsqu’un impact ou une charge ponctuelle entre en contact avec la surface d’un matériau, la zone sous cette charge est très petite. Alors que la charge voyage dans le matériau, la zone s'agrandit à mesure que la charge augmente sa profondeur de voyage dans la surface.

Le modèle de voyage prend la forme d’un cône circulaire droit, dont la base est la zone sur laquelle la charge est dispersée à une profondeur donnée dans le matériau de support et le point supérieur étant le point de contact initial.

Les matériaux qui produisent une zone de protection sont placés sur le béton durci ou plastique comme une chape. L’épaisseur de la chape s’étend habituellement entre 20 à 50 mm (3/4 à 2 po), parfois plus. Plus épaisse est la chape, plus importante est la zone sur laquelle la charge peut être dispersée, et moins ily aura d'effet d'impact ou de charge ponctuelle sur le béton situé au-dessous.

Plus grande résistance. Plus grande protection.

Le poids et le mouvement sont une combinaison dangereuse pour le béton. Un mouvement constant des charges des véhicules, transferts de poids de charge et zones de circulation avec modèle rajoutent du stress aux surfaces en béton non protégées et à la masse de béton vulnérable dessous. L'EmeryTop 400 se met entre la charge et le béton pour protéger du poids et du mouvement avec plus de résistance à la compression pour une protection plus importante et une performance plus longue du plancher.

L'EmeryTop 400 a été testé à une plus grande résistance à la compression selon la norme ASTM C 39 et à une plus grande résistance à la flexion selon la norme ASTM C 78 lorsque comparé aux chapes en fer.