Comment jointoyer

Comment jointoyer - Guide d’installation pour les coulis cimenteux

Préparation :

Support en béton : Nettoyer, dépolir et prémouiller le support en béton avec de l'eau pendant 18 à 24 heures, sont des étapes essentielles à réaliser avant de poser le coulis. Nettoyer et dépolir vont assurer une bonne adhésion du coulis au support. Prémouiller le support en béton avec de l'eau empêchera la fondation en béton sec d'absorber ou d’évacuer l’eau du mélange de coulis avant sa prise finale. Un support en béton sec peut provoquer le rétrécissement d’un coulis ne se rétrécissant pas et nouvellement posé, particulièrement lors de la pose de coulis d’une consistance rigide ou d’une « trousse sèche ». Ne pas prendre de chances - toujours prémouiller le béton. Enlevez l’excès d’eau avant de placer le coulis. Laissez la surface humide.

Plaques de base et plaques d’assise : Les plaques de base et plaques d’assise doivent être alignées, calées et nettoyées de toute graisse, saleté, rouille lâche et écaille. Des évents d'air peuvent devoir être fournis afin d’éliminer les poches d'air indésirables. C'est spécialement vrai pour les plaques de base avec des clés de cisaillement ou des raidisseurs, qui créent des compartiments sur le dessous. Les hauteurs de la plaque de base vont nécessairement varier à cause d’un nombre de facteurs, incluant la grandeur des plaques et si la plaque est pour une machine vibratoire dynamique ou pour une colonne d'acier structurelle, une charge statique. Généralement, il n'est pas recommandé que du coulis à base de ciment soit utilisé dans des profondeurs moindre que 25 mm (1 po). Dans les cas où la profondeur du coulis dépasse 100 mm (4 po), jusqu’à 50 % d’ajout par poids de gravillons de 10 mm (3/8 po) peuvent être rajoutés.

Coffrage pour une pose de coulis cimenteux : Lorsque des coffrages sont requis, ils doivent être solides, calfeutrés et étanches, huilés et construits pour permettre un espace d'environ 25 mm (1 po) autour du rebord de la plaque de base. Choisissez un côté du coffrage pour être le côté de pose. Les coffrages sur le côté de pose doivent être espacés davantage de la plaque de base pour accommoder un « coffrage de tête » élevé de 150 à 200 mm (6 à 8 po) dans lequel le coulis peut être placé et canalisé sous la plaque. Une élévation minimale suffisante du coffrage doit permettre un remplissage complet par la gravité sous la plaque. Fournir des joints d'expansion sur des longs versements.

Réglage de température : Suivez les lignes directrices ACI pour le bétonnage lors de temps froid ou de temps chaud. Plusieurs de ces principes s’appliquent aux coulis à base de ciment, qui ne rétrécissent pas. Sous des conditions de temps froid, une préparation adéquate doit inclure réchauffer le support en béton et la plaque de base à une température de 4 °C (40 °F) ou plus, entreposant le coulis dans une zone réchauffée, et utilisant de l’eau de mélange chaude, jusqu’à 32 °C (90 °F). Lors de climat chaud, les étapes les plus communes incluent l’utilisation d’eau de mélange glacée ou froide et, si possible, entreposer le coulis dans une zone ombragée ou fraîche. Refroidir la plaque de base avec de l'eau froide est également recommandé. Dans tous les cas, toujours prendre des mesures pour modérer les extrêmes de température.

Pose du coulis – « Planifier votre versement » :

Malaxer des lots importants : Mélangez le coulis dans des malaxeurs de type à palette, alimentés à essence, et non dans des « malaxeurs à ciment » de type tambour rotatif. Il est recommandé que plus d’un malaxeur soit sur le site et utilisé pour s'assurer d’une pose rapide et d’un malaxage continu, en cas d’un bris mécanique. Préparez le malaxeur en mélangeant un sac très fluide de coulis. Cela s'appelle « beurrer » le malaxeur. Jetez le « lot ayant servi à beurrer ». Déterminez la taille du lot convenable pour le projet. Pour une consistance fluide, ajoutez deux-tiers de l'exigence recommandée en eau au malaxeur vide, démarrez le malaxeur, ajoutez lentement la poudre à coulis. Mélanger jusqu’à un état pâteux et ajoutez de l’eau pour obtenir la consistance de pose désirée. Malaxez le coulis pendant 5 minutes pour activer tous les ingrédients et jusqu’à ce qu’une consistance uniforme et exempte de grumeaux soit obtenue. Respectez les recommandations du fabricant dans les exigences de mélange du coulis et de l'eau. Pour des consistances plus rigides, rajoutez l’eau au complet au début du cycle de malaxage.

Malaxer de petits lots : Pour des lots d’un sac jusqu’à 25 kg (55 lb), utilisez un seau de 19 L (5 gal). Pour une consistance fluide, ajoutez deux-tiers de l'exigence recommandée en eau. Rajoutez lentement la poudre à coulis à l'eau. Mélangez avec une perceuse à vitesse variable de 12,7 mm (1/2 po) avec un accessoire de malaxage type Jiffy. Mélangez jusqu’à l’obtention d’un état pâteux uniforme. Ajoutez de l’eau supplémentaire pour atteindre la consistance désirée. Mélangez à une vitesse moyenne pendant cinq minutes pour activer tous les ingrédients. Ne dépassez pas les exigences maximales en eau indiquées sur le sac. Ne pas trop mélanger. Pour des consistances plus rigides, rajoutez l’eau au complet au début du cycle de malaxage.

Profondeur du versement : Pour des profondeurs de jointoiement de 100 mm (4 po) ou moins, les coulis cimenteux L&M doivent être utilisés tels qu’emballés, avec seulement l'ajout de l'eau. Sur des applications de jointoiement importants ou profonds, il peut être nécessaire de prolonger le coulis avec l’ajout de jusqu’à 50 % par poids, de gravillons de 10 mm (3/8 po). À cause du pourcentage élevé de ciment Portland se trouvant dans les coulis à résistance élevée de nos jours, une grande quantité de chaleur exothermique est générée lors des stages précoces de l’hydratation. Sur des versements de plus de 100 mm (4 po), l'ajout de gravillons de 10 mm (3/8 po) agira comme dissipateur efficace de la chaleur tout en n'affectant pas les caractéristiques de non-rétrécissement ni de résistance à la compression de ces coulis. Si le prolongement de gravillons est inapproprié ou inacceptable pour une installation de coulis en particulier, le coulis peut être versé en plusieurs gâchées de 75 à 100 mm (3 à 4 po). Consultez le fabricant du coulis pour déterminer la pertinence de cette procédure.

« Posez continuellement et rapidement » : Une fois les surfaces et la plaque de base préparées, la consistance déterminée, et le coulis malaxé, il est maintenant prêt à être placé « continuellement et rapidement ». Commencez la pose et continuez celle-ci seulement du côté premier de la pose. Cela va éviter les joints froids et diminuera les chances de piéger l'air. Jointoyez premièrement les trous de boulons d'ancrage et les entrées. Utilisez des coffrages de tête et des pompes à coulis là où leur utilisation est bénéfique.

L’utilisation de vibrateurs de béton, de courroies, et de tiges pour aider à déplacer le coulis doit se faire avec parcimonie. Une vibration excessive peut causer un saignement et une ségrégation d’un coulis fluide et doit être évité. Lorsque nécessaire, utilisez un coulis avec un temps de travail prolongé, tel le CRYSTEX™, pour aider à la pose.

Posez le coulis à moins 5 mm (1/4 po) au-dessus du bas de la plaque de base pour s'assurer de remplir complètement le vide. Recouvrez immédiatement avec des chiffons mouillés ou un composé de cure.

Finition : Juste avant le durcissement final, il est recommandé que les épaules du coulis exposées soient découpées à un angle de 45° de la base de la plaque à la fondation du béton. Cette configuration transfère de manière uniforme les charges de la plaque de base vers la fondation. D’autres types de finition peuvent être souhaitables et satisfaisants selon l'expérience du propriétaire et de l’ingénieur ou les exigences du travail. Si des épaules de coulis sont découpés, la cure doit se poursuivre immédiatement par la suite.

Protection sur place :

Cure : La cause unique la plus importante des fissures de la taille d’un cheveu et du rétrécissement dans un coulis cimenteux de haute qualité est la procédure de cure incorrecte ou non existante. Ainsi, tous les coulis à base de ciment doivent être durcis soigneusement et immédiatement avec des chiffons mouillés, recouverts avec des toiles en plastique et, plus tard, revêtus d’un composé de cure de membrane en teneur élevée en solides. Il doit être noté qu'avec des coulis « secs » ou rigides, le mûrissement à l'eau est fortement souhaité et parfois critique. Dans tous les cas, plus tôt commence la procédure de cure, mieux c'est.

Température : Après la pose, protégez le coulis des extrêmes de température lors des premières 48 à 72 heures. Le soucis principal reste de protéger le coulis du gel. La température du coulis doit être maintenu à au moins 4 °C (40 °F) jusqu’à ce que le coulis atteigne 22 MPa (3 000 PSI).

Vibration sur le chantier : Après la pose, essayez de réduire ou d’éliminer pour la première journée toute vibration excessive sur le chantier causée par la machinerie fonctionnant tout près. Lors de conditions froides, éliminez la vibration externe jusqu’à ce que le coulis atteigne 22 MPa (3 000 PSI).

Obtenir de l’aide de nos experts

Nous sommes heureux de vous aider! Si vous avez des questions supplémentaires sur ces méthodes ou des questions spécifiques sur un projet sur lequel vous travaillez, cliquez ici pour contacter notre équipe du soutien technique.